A fin de vendre Windows 8, Microsoft crée une tablette!


     Le groupe américain a annoncé la sortie de deux tablettes qui intégreront son nouveau système d'exploitation Windows 8. Plutôt que de concurrencer frontalement l'iPad, le groupe entend pousser les fabricants à lui faire confiance.
     Dans la tourmente, mieux vaut compter sur soi-même... Alors que, plus de deux ans après la sortie de l'iPad d'Apple, Microsoft et son système d'exploitation Windows sont encore quasiment absents du marché des tablettes tactiles, le géant des logiciels a décidé de partir lui même à la bataille. Le groupe dirigé par Steve Ballmer a ainsi présenté une tablette, la Surface,entièrement conçue par lui et dont la fabrication sera confiée au sous-traitant taïwanais Pegatron. Ni la date de sortie de
l'appareil ni son prix n'ont été annoncés. On sait en revanche que Microsoft prévoit la sortie de deux tablettes distinctes : l'une, intégrant l'architecture ARM, sera équipée d'un processeur Nvidia et sera dédiée au grand public. L'autre sera équipée d'une puce Intel et visera le marché professionnel (lire ci-dessous).

Eviter les risques

     Microsoft espère-t-il réellement concurrencer Apple, qui détient encore plus de 60 % du marché ? Pas directement. La tablette ne sera ainsi vendue qu'en ligne et dans les rares magasins Microsoft, uniquement présents aux Etats-Unis. Pas de quoi générer des ventes massives. Microsoft ne souhaite pas prendre de risque commercial trop important, alors qu'il a déjà essuyé, par le passé, plusieurs échecs dans l'électronique grand public. On se souvient ainsi du baladeur musical Zune, censé concurrencer l'iPod d'Apple et dont la
commercialisation a été stoppée en 2011, ou encore des téléphones Kin, mort-nés en 2010.
     Exception notable, la console de jeux Xbox, qui est parvenue à s'imposer sur le marché des jeux vidéo. aux côtés de Sony et de Nintendo.
     La tablette Surface apparaît surtout comme une opportunité pour le groupe de tester le marché et de disposer d'une vitrine pour son nouveau système d'exploitation Windows 8. « L'objectif de Microsoft, c'est de montrer ce qu'on peut réellement faire avec son nouvel OS, qui a été pensé spécialement pour la mobilité », estime Leslie Griffe de Malval, gérant d'IT Asset Management. Microsoft joue gros : alors que le succès des tablettes vient cannibaliser les ventes de PC, le groupe doit assurer l'avenir de son système d'exploitation, qui constitue l'une de ses vaches à lait avec les ventes du logiciel Office. Avec cette sortie, Microsoft entend aussi donner un coup de fouet aux fabricants de produits high-tech. Hewlett-Packard, Acer, Asus, Dell, Lenovo, Samsung, RIM, Toshiba... Pour l'heure, aucun n'est parvenu à réellement concurrencer l'iPad d'Apple sur son marché. Les fabricants de PC préfèrent pour l'heure parier sur l'ultrabook, un PC ultrafin et ultra-léger, semblable au MacBook Air d'Apple, et soutenu par Intel, qui l'équipe en processeurs.

     Microsoft compte bien sur la sortie de Windows 8 pour les amener à supporter pour de bon le marché des tablettes et espère contester ainsi le leadership d'Apple. L'avenir de Microsoft dans les tablettes dépendra in fine du prix de ses appareils. « C'est le premier critère de choix d'une tablette, avec l'autonomie de la batterie », rappelle François Meunier, analyste chez Morgan Stanley. Avec un prix de départ de 500 euros, l'iPad se positionne finalement dans le milieu du marché. Microsoft pourra-t-il proposer des prix agressifs sans tuer la rentabilité exceptionnelle de Windows (65 % de marge opérationnelle) ? Selon une étude publiée en mai par le cabinet Bernstein Research, le groupe devrait vendre sa licence aux environs de 40 dollars aux constructeurs. Un niveau qui pourrait empêcher les fabricants de proposer des prix très agressifs sur ses appareils, en comparaison de ce qu'ils pourraient proposer en choisissant Android, qui reste gratuit du moins en théorie. Le cabinet s'attend néanmoins que Microsoft génère 461 millions de dollars de revenus sur les ventes detablettes dès 2013, avec une part de marché de 13,3 %.

A fin de vendre Windows 8, Microsoft crée une tablette! A fin de vendre Windows 8, Microsoft crée une tablette! Reviewed by Nabil CH on vendredi, juillet 20, 2012 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Mouais... Une tablette très chère (autour de 800€), sans doute pas aussi aboutie qu'un iPad et avec un OS Windows 8 déjà très critiqué (par Valve par exemple), excusez-moi Windows mais c'est non.

    RépondreSupprimer
  2. toute personne fait ses choix mais soyez sur que cette firme a bien fait ses calcule avant le lancement de son produit merci pour le commentaire

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.