Test de Killzone 3 : Court mais intense

Si Killzone 2 avait monté les standards du jeu de tir en vue subjective sur PS3, cet opus creuse le même sillon . Que l'on évolue à pied , aux commandes d'un exosquelette ou à la tourelle d'un blindé léger , l'impression d'immersion ne faiblit jamais . L'histoire débute sur la planète Helgan que le directeur Visari a préféré détruire par le feu nucléaire plutôt que de laisser aux mains de l'ISA (Alliance Stratégique Interplanétaire ). Vous devez évacuer la planète dévastée et combattre les restes de l'armée Helgast , divisée en deux fractions . Plus accessible que l'épisode précédent , le titre jouit d'une réalisation de haute volée , avec des ennmis à l'intelligence artificielle assez fine . Assurément la référence du genre sur PS3 .
ON AIME :
La réalisation graphique et sonore impressionnante .
ON N'AIME PAS
Une histtoire trop classique et une fin en demi-teinte .
Prix :  60 euro
Test de Killzone 3 : Court mais intense Test de Killzone 3 : Court mais intense Reviewed by Nabil CH on vendredi, mars 25, 2011 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.